Skip to content

G&L mélangés

4 avril 2014

photo-26

photo-27

photo-28

photo-29

G&L en IG.
Tout mélangé.
Des vacances.
Un peu de printemps.
De beaux instants.

Publicités

Les petits cuistos

3 avril 2014

0a68958ff57bdba453549a6afb1d1b94

bca0c14a81a0774352fa7163d6d7ff8c

 

 

bd539704af6725694b9915bf7fc7beec

e3a98ae16e21ecf856596827387688e9

 

Des envies de cuisines.
Pour la chambre de L.
Des heures à Chiner.
Pour finalement trouver
la star, celle d’ikéa !

Petite semaine

15 janvier 2014

janvier 14

Petite semaine.
Ici, la nuit les doudous sont gris.
Des soldes pour petit L.
Chez monoprix, du jaune et des trucs de filles !
Son lit sixties, que j’aime d’amour, déniché sur le trottoir…
L’histoire d’une petite maison dans une grande chambre.
Et puis eux. Encore et toujours !

work in progress

6 janvier 2014

 

Se remettre en selle.
Du papier immaculé pour leurs chambres.
Des tests.
Plus ou moins concluants !
Il me faudra encore un peu de temps …
Et beaucoup de patience.

Du rêve pour petit L.

7 novembre 2013

Cerise Doucède EGAREMENT-03

Cerise doucède

Des idées inspirées du travail sublimissime de Cerise Doucède.
Le rêve, en faire de même dans la chambre de petit L…
J’attends de recevoir ma table de salle à manger et je m’y mets !

 

Insta’café

6 novembre 2013

heure du café

A l’heure du café.
Pas encore installée
Dans mon nouveau chez moi.
Plein d’idées.
Peu de temps pour les réaliser.
Un vrai chantier !

Partir

19 septembre 2013

IMG_0492

Ce soir j’ai fait visiter mon appart.

Celui sur qui je daube depuis des mois.

Robert au dessus et ses horripilantes portes qui claquent.

Jacqueline juste en dessous qui rale dès que G. fait trois pas.

Toi en face qui me fait trembler dès ta lumière allumée… Je te dois trop de nuits sans dormir…

Ce soir j’ai fait visiter mon appart.

Voir leurs mines réjouies. Leurs yeux séduits. Imaginer leur vie, ici.

Leur laisser la place, MA place.

Je me retourne. Là, trois ans en arrière.

Cette impression d’entrer dans la cour des grands.

J’attendais mon premier enfant, j’entrais dans un bel appartement.

Ma vie d’adulte.

On y a vécu à deux, à trois, puis à quatre.

Mon cœur se serre, et je me rappelle les lignes d’un enfant de mon pays: Le temps fait tourner la roue de la vie comme l’eau celle des moulins.

Deux départs à la maternité.
Deux retours déboussolés.
Un nouveau boulot.
Une ambition.
Une famille réunie.
Mais des tristesses aussi.
Ses premiers pas.
Ses premiers mots.
Des nuits à veiller.
Des embrassades et des bousculades.

Avancer.

Ne pas regarder en arrière.

Partir.

Quitter Paris.

Pour eux.

Et se dire que devant, il n’y a que le bonheur.

Et peut-être  trop de peur !